Comment penser la violence incestueuse ? Peut-on prévenir sa répétition ? Peut-on restaurer les liens familiaux ?

 

L’inceste renvoie à l’impensable, à l’innommable, à l’indicible. C’est le symptôme d’une organisation familiale et sociale où règne la confusion entre générations, entre l’intime, le privé et le public.


L’inceste confronte aussi les professionnels à la sidération et à l’angoisse alors que la pensée se trouble, et que le symbolique est défaillant.

Le fil rouge de cet ouvrage est la déconstruction des scènes familiales de l’inceste dans une perspective clinique des liens de filiation et d’affiliation.

Quel cadre pluriel pour un travail de différenciation et d’indi viduation chez les victimes et les auteurs d’inceste ? Quelle place occupe le juridique ? Différents dispositifs : psychothérapies individuelles, de groupe, thérapie familiale, accompagnement éducatif institutionnel, médiations à la créativité tentent de libérer la parole… Comment restaurer les liens ? Comment aider ces femmes et ces hommes à se libérer de l’emprise d’une histoire de famille incestueuse ?

 

Voir le communiqué de presse